D’une conche à l’autre

Le choix d’une photo sur la corniche de Saint-Georges-de-Didonne qui domine la baie de Royan symbolise ce qui fait notre canton, la mer.

La mer nourricière où le vivant doit être préservé.

La mer qui fait de ce territoire un lieu de tourisme, un lieu de balades sur les chemins côtiers, de Saint-Georges à Vaux-sur-Mer.

La mer où vient se jeter la Gironde, dont l’estuaire est le plus vaste d’Europe, et dont le phare de Cordouan est le gardien majestueux.

Cet estuaire pourrait permettre à Royan de devenir une ville pilote pour développer des actions innovantes en matière d’écologie, accueillir des formations aux métiers de la mer…
Ce territoire au littoral remarquable doit mettre en œuvre un tourisme plus respectueux de la nature, un éco-tourisme qui pourrait contribuer au développement d’une économie locale en respectant le bien-être des populations du canton, en limitant au maximum les nuisances occasionnées par le tourisme de masse.

Nous avons tous les quatre un lien fort avec ce territoire, qu’il soit familial, professionnel ou affectif, et nous lui devons de nous consacrer pleinement à sa transition écologique.

Notre ambition est que ces valeurs portées par nos élus soient les fondations d’un département écologique et solidaire !

Laisser un commentaire